William Henrion

William Henrion, le jeune photographe à l’argentique

La bonne vieille pellicule a encore de belles années devant elle, grâce à des talents comme William Henrion.

À l’heure de l’avénement de la photographique numérique et de son instantanéité, ce jeune artiste nancéien, également fan de jazz, capture les sonorités qui s’élèvent des clubs pour les transformer en image dans sa chambre noire. LT Creative vous invite a découvrir l’œuvre artistique déjà très riche de William, digne hérité de Robert Doisneau et Raymond Depardon.

rue William Henrion

« C’est un peu comme le jazz finalement, cette chose qu’il faut ressentir, cette pulsation qui nous fait vivre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *